A la Tertulia, en février

A la Tertulia, en février, nous nous sommes cultivés !

– Le 4 févier, à la conférence “Gaudi, le génie catalan de l’architecture”,
nous étions une quarantaine pour écouter Michel Barrès, universitaire, ancien professeur d’histoire d’architecture contemporaine, qui a situé le «modernisme» espagnol au sein de l’Art Nouveau européen .
Photos et vidéos connues ou rares à Barcelone et dans les alentours :
La Casa Batlo, la Casa Mila (la Pedrera), le parc Guëll, et bien sûr la cathédrale de la Sagrada Familia, l’œuvre de sa vie.
Gaudi a participé à l’agrandissement de Barcelone à travers le plan Cerda du 19e siècle, et il a puisé son inspiration dans tous les arts : roman, gothique, mozarabe et mudejar, en les sublimant. Sa technique de «  la courbe de chainettes » a contribué à l’équilibre et à l’unité des édifices.

 

 

 

Accédant aux désirs des riches industriels catalans d’afficher leur réussite, il leur a construit des immeubles de négoce, d’habitation et de rapport dans un style inimitable de décors, de ferronnerie et de céramique exubérants.
Disparu accidentellement, il laisse une empreinte unique, témoignage de son génie ; son œuvre emblématique de la Sagrada Familia se poursuit encore à Barcelone.

– Le 12 février, quelques convives se sont retrouvés à la Bodega pour une tertulia au beau milieu de 2 groupes , dans une ambiance très animée !

– Du 16 au 19 février, projection du film «Que Dios nos perdone» (Rodrigo Sorogoyen, Espagne, 2016 – plusieurs fois primé), reflet de situations parfois violentes…
L’atelier «  Teatro » continue en février avec Vanina, pétillante actrice diplômée d’art dramatique de Buenos Aires (chaque lundi de 17h à 18h30).